les cinés de cigale

Bienvenue sur mon blog

24
sept 2013
De PLEIN SOLEIL à LA PISCINE : le bronzage de DELON
Posté dans D'un film à l'autre par marylouveunblogfr à 8:37 | Pas de réponses »

 

De PLEIN SOLEIL à LA PISCINE : le bronzage de DELON  dans D'un film à l'autre delon-219x300

 

Ayant revu récemment PLEIN SOLEIL,  je n’ai pu m’empècher  d’évoquer LA PISCINE : Mêmes acteurs, même duel mortel, même soleil noir.

La différence est dans le physique et le statut de Delon:

Dans le premier, Delon est un animal sauvage.  Jeune loup qui tue et dévore tout ce qui le gène. Sa jeunesse et sa beauté éclaire le film autant que la lumière qui gorge les paysages

Dans le second, c’est un bellâtre qui se sent dépossédé dès l’arrivée de Ronet. Il tue par frustration.

Débutant dans PLEIN SOLEIL, il  a « l’innocence » et la grâce des grands félins et apporte au film de René Clément  une certaine « fraîcheur ».

LA PISCINE est surtout un film people : Le succès repose dès sa sortie sur les retrouvailles  DELON-SCHNEIDER après leur rupture..

Les corps polis, vernis par le soleil sont exposés comme des « chefs d’oeuvre » du star-système, sinon de la nature. Qu’importe au fond, l’action pourvu qu’on les voie lézarder et se vautrer l’un contre l’autre. Et le soleil tape avec autant d’ardeur celui qui serait devenu un  DELON-RIPLEY  fatigué, vidé de sa substance de comédien au profit de la star.

 

alain-delon-la-piscine--300x169 dans D'un film à l'autre


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Farouk BENALLEG |
Dark Shadow |
Lα sαgα Twil... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEMOIRE DU SPECTACLE
| lescritiquesduncinephage
| le blog d'Eva